Glace Tropézienne

Glace Tropézienne

La tropézienne revient à la mode : sa forme de bun et sa crème lui donnent un look de hamburger sucré. Il était donc pour nous évident de créer la version glace de cette spécialité régionale à succès. Le résultat est époustouflant : avec 12% de brioche pur beurre et des inclusions de perles de sucre, on retrouve la sensation du produit en bouche. Cette glace incarne la gourmandise par excellence et plait aux petits comme aux grands.

Ses notes chaudes en font une glace idéale pour la saison automne-hiver d’ailleurs elle se marie très bien avec une boisson chaude !

Idées d’association avec la Glace Tropézienne

Café gourmand : 1 macaron Sésame noir, 1 boule de glace Tropézienne et 1 mini Brookie
Dessert : soupe de fruits rouges et quenelle de glace Tropézienne

En savoir plus sur la tarte tropézienne :

La tarte tropézienne (ou « tropézienne ») est un gâteau monté à partir d’une brioche au sucre, fendue en deux au niveau de sa taille, et garnie d’un mélange de deux crèmes (crème pâtissière et crème fouettée ), une recette d’origine familiale du pâtissier Alexandre Micka. La recette est déposée et secrète. Arrivé en Provence en 1952, Alexandre Micka, pâtissier d’origine polonaise, décida d’ouvrir une boulangerie pâtisserie à Saint-Tropez. Il a apporté de Pologne la recette d’un gâteau brioché à la crème de sa grand-mère qu’il vend dans sa pâtisserie. En 1955, le film de Roger Vadim, Et Dieu… créa la femme est tourné à Saint-Tropez. Alexandre Micka fut chargé de réaliser les repas pour toute l’équipe. Il présente sa tarte. Brigitte Bardot lui suggère de la nommer « tarte de Saint-Tropez ». Le pâtissier, lui, opta pour « tarte tropézienne ». Dans la foulée, il déposa la marque et le brevet de fabrication.